iliadelle

01 juillet 2018

Espoir

L'amour est-il revenu? Et la chaleur a-t-elle surgie ? Je veux bien croire que ma vie est devenue un poème

Posté par iliadelle à 01:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 juin 2018

Je n'ai plus peur de ce lieu qui T'a accueilli

J'ai pris la résolution que c'est aujourd'hui que je devais partir te rendre visite. J'ai roulé avec assurance dans la direction de ta demeure. Le lieu était vaste et paisible, de cette paix qui me parcourait durant mon enfance quand on partait en promenade et qu'on traversait ces lieux ou d'autres semblables. Ce sont ces expériences là ou ces souvenirs qui m'ont inspiré le courage de marcher la tête haute à ta recherche. Je ne désirais pas repartir sans t'avoir rendu visite car pendant un certain temps je te cherchais vainement. Mon seul repère était une date, celle de ton départ.
Par intuition, j'ai commencé à m'approcher de toi jusqu'à ce qu'un passant me vienne en aide et me montre l'évidence de ton existence/absence.
J'étais doucement émue, tendrement heureuse d'avoir pu arriver jusqu'à toi. Je n'ai pas retenu des larmes silencieuses venues me réchauffer les yeux. J'ai pu te dire tout ce que je voulais et ensuite, je me suis sentie apaisée et légère et même agréablement ravie de t'avoir apporté, peut-être un peu de joie. J'ai arrosé les lieux et admiré ces belles petites fleurs que des abeilles butinent. J'ignore si tu as eu conscience de ma présence. Mais aujourd'hui, j'ai grandi d'avoir osé venir jusqu'à toi après tant de mois d'hésitations. Je ne sais pas de quoi j'avais peur, probablement de mes émotions qui en réalité étaient si naturelles, si calmes, si sereines.
Demain, j'aurais le courage d'entreprendre tant d'autres projets car j'ai eu ta bénédiction et j'ai aussi vaincu la peur et le doute.

Posté par iliadelle à 01:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2018

Hors Norme

Quelquefois mon coeur s'emballe et je ressens du vide autour de moi. Je cherche un sens à quelque chose et je ne trouve que l'espoir de l'attente. Je semble perdue entre une identité à peine découverte et les exigences de la vie. 
Je suis cette orange au milieu d'une corbeilles de prunes ou cet eucalyptus entouré de pins. Je n'ai pas choisi cette particularité mais le créateur m'en a doté. Je souffre de mes questions, de mes méditations, de mes pensées, de mes obstacles inventés.

Posté par iliadelle à 02:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2018

Étonnement

La train de l'indifférence roule sur des rails. Il avance et me broie à chaque gare où il s'arrête pour s'alimenter de voyageurs. Je suis miraculeusement sur chaque quai et je glisse sans volonté sous ses roues.
On m'épuise de demandes, de réclamations, de services et je reste ébahie par tant d'audace et de manque de tact, par tant de profit direct et franc, par tant d'ingratitude et d'insuffisance.
Je suis unique dans ma recherche de véritable bonté et de ressenti humain. Je laisse faire la vie qui rend à chacun son dû.

Posté par iliadelle à 04:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2018

Aider encore

Je règle leurs problèmes financiers. Je n'existe pour eux que dans cette optique là. Je n'ai aucun retour de sentiments nobles de leur part. Je suis la décalée qui ''sert''. J'ai un coup au cœur quand cela se produit, de les aider...J'en ai assez de leurs paroles plaintives, toujours identiques, je suis dégoutée de leur air effronté...
Je suis encore triste de cette situation, une de plus. C'est pourquoi je veux m'éloigner, partir car ils ne m'apportent que des soucis. Je suis désolée pour ma personne. Hélas.

Posté par iliadelle à 03:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 mai 2018

Cercle

Le temps tourne comme une ronde et j'observe
Le même masque et son visage
La même ombre obscure qui se projette
Sur ma face angélique
Et mon coeur se demande
Pourquoi cet air belliqueux envers le monde et les êtres
Et ma tête se repose 
Sur l'espoir d'un départ 
D'un renouveau d'une vie si longuement ressassée
Je partirai vers la paix et la joie 
Je m'en irai vers l'insouciance et la foi
Je dresserai une muraille impénétrable entre l'absurde et moi
Je placerai la mer entre la laideur de l'âme et mon esprit si enclin
A la beauté, à la vérité, à la douceur, à la candeur...

Posté par iliadelle à 00:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2018

Le miracle de ma renaissance

Ne jamais pouvoir effacer de ma mémoire l'atroce mal dont j'ai été la cible pendant 20 ans.
Je lis, j'écoute, je regarde toute sorte de ressource qui évoque la manipulation, le harcèlement moral, l'emprise, le vampirisme psycho-affectif...
Je sais qu'en dépit de mon hypersensibilité et de mon intelligence, j'ai été repérée et "chassée" en proie comme une tendre gazelle et ensuite malmenée, rabaissée, méprisée, anéantie, dénigrée, vidée, traînée plus bas que terre...j'ai résisté malgré ce lavage de cerveau. J'ai tenu bon. J'ai lutté. J'ai protestée et tout se retournait contre moi à coup de projections et de culpabilisation.
Aujourd'hui, je sais que j'ai échappée par miracle et que la prise de conscience a été le début de la fin du calvaire. Un médecin qui a mis des mots sur cette situation ambiguë m'a redonnée une seconde vie.
Je lui serais reconnaissante à vie et même dans l'au-delà. 

Posté par iliadelle à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2018

Les distances

Je me suis réveillée dans la solitude. J'ai pris un bain. J'ai pris mon petit déjeuner pour garder des forces et je me suis questionnée sur le rapport aux proches. Aucune veine n'a vibré en moi. Une froideur inexpliquée m'a envahie et j'ai pensé au temps d'autrefois où seul le besoin les ramenait vers moi. Je ne suis à leur conscience qu'une ''résolveuse'' de soucis.
On ne vient plus manger et déposer la négativité pour une multitude de raisons. D'abord, parce que j'ai compris l'enjeu et j'ai cessé de m'enthousiasmer ou de déployer des efforts...
Pour résumer, je ne cherche plus à comprendre. J'opte pour la solitude qui m'apaise loin de la pollution de certains gens.
C'est peut-être mieux ainsi.

Posté par iliadelle à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2018

Mal de peau

Je ne me sens pas bien
Il y a le visage
Il y a le voyage
L'un change de relief à chaque lendemain
L'autre promet l'incertain
Partir,
Vieillir
Rencontrer le renouveau
Aspirer au beau
Et au fond un cri réprimé
Appelle au secours
Ce creux qui résiste à tout
Mal d'amour
Rien autour
Lasse d'abandon
Je n'ai plus le don
De retenir le vent
De laisser le temps au temps


Posté par iliadelle à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2018

Testament

"Je ne peux t'aimer, alors je laisse à un autre le soin de t'aimer. Il va te chérir. Il t'emporteras dans une passion sans nom. Tu seras pour lui le ciel et la terre. Il te pardonnera ton intelligence. Il acceptera ton enthousiasme. Il appréciera ton émerveillement devant la beauté de l'univers. Il venerera ton silence et ton bavardage. Il s'étonnera de te voir faner ou fleurir. Il sera accompagner ton désir d'être et de vivre. Il sera sur la même ligne de positionnement que toi et jamais ailleurs. Il t'aimera d'amour et révélera le meilleur en toi. Il saura admettre ton empressement d'en finir avec les plaisirs physiques. Il comprendra ce nœud qui te bloque la gorge après chaque extase. Il consolera cette culpabilité innée en toi qui te fait mal pour le moindre privilège que la vie t'offre. Il te poursuivra dans ta course effrénée de découvrir le monde. Il respectera ton territoire vital et cette bulle où tu t'engages parfois.
Tu seras le centre de sa vie et le point autour duquel il gravitera...
Car moi, j'ai échoué. Moi, je n'ai pas su. Moi je me suis trompé en t'attrapant comme on attrape une souris. Moi, j'ai voulu t'écraser. J'ai voulu t'amoindrir. J'ai voulu t'oter ta voix, celle qui te permet de chanter. J'ai voulu ta servitude. J'ai voulu ta mort et hélas tu renaissais de tes cendres!
Alors, sois aimée car c'est ton destin !!"

Posté par iliadelle à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]