30 décembre 2017

Jeu

Hypocrisie, manipulation, rires sociaux, paroles pour dire qu'on tient les rennes de notre pouvoir sur les autres. Pour que la vie avance, pour que le travail se fasse sans dégâts, pour qu'on développe une conviction qu'on est fort fasse à l'adversité, qu'on est capable d'imposer la règle juste du jeu... Et on s'éloigne de qui on est, et on se retrouve devant des bassesses, des mesquineries, des actes manqués. On espère sortir du jeu mais on est dedans. On veut aller ailleurs mais tant qu'on est là, on assume et on joue avec... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 00:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2017

Ma connaissance

Tout à coup, je ne suis plus seule. Je compose avec ma solitude, depuis que je me suis identifiée, depuis que j'ai réalisé ma particularité...Je vis et j'entreprends.
Posté par iliadelle à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Persévérance ou choix ?

Petit à petit, elle s'est enterrésSous un poids qui l'a engloutieJour après jour, elle s'est suicidéeÉteignant la flamme qui se consumaitD'année en année, elle s'est enfoncéeRejetant toute main tendueSe croyant obligéeS'imaginant y arriverPersistant à réessayerAbandonnant tout idée de s'arrêter De jeter un coup d'oeil au passéMinute après minute, elle n'a regardéQue son champ d'une lorgnette rétrécieEt elle n'a rien vuQu'un tracé de crayon sur une page de dessin abandonnée Puis froissée et jetée dans une corbeille à brûlerEt le... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Échec

Le deuil d'un rêve évanoui, d'une porte laissée fermée, d'une histoire tue. Imposture Jeu de comédie Ou bien simple hasard? Et pourtant, tout était à portée de main. Et le luxe entre ses mains Mais alors, pourquoi tout ce jeu vain?
Posté par iliadelle à 00:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Le tout et puis rien

Tout a été jeté par la fenêtre L'enfance, le temps, l'innocence La peine, l'effort, les sourires Tout a disparu au détour d'un virage Les vols, les avions, les aéroports Les nuits, les jours et l'aube Tout a été gommé par un effaceur Les dessins, les croquis, les maquettes Les rêves, les espoirs, les désirs Tout s'est évanoui au réveil Les années, les tulipes, le passé Tout reste à reconstruire...
Posté par iliadelle à 00:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2017

Pourquoi ?

Mon cœur est gros comme un roc. À cause de sa situation inattendue, insoupçonnée, inexpliquée, imprévue, tardive, ...je suis entrée dans une tristesse sans fin. Elle a décidé de tout ''balancer'' après tant d'années d'investissement en efforts, en santé, en temps, en argent... Pourquoi s'est-elle tue jusqu'à présent ? Je suis révoltée contre elle et contre le destin et j'ai le corps malade de chagrin.
Posté par iliadelle à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2017

Répartir sur d'autres voies

Elle veut suspendre son parcours après avoir longuement marché. Elle a souffert, ses mots étaient remplis de douleur non traduite. Je n'ai pas compris où résidait le nœud, ce qui avait fait qu'elle s'est butée contre son propre destin. Hélas! mes bras tendus ne l'avait guère aidée. Elle est restée agrippé à l'impossible si longtemps. Mon cœur est triste.
Posté par iliadelle à 23:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]