14 mars 2014

Position

Je suis seule et je t’attends. Tu ne viendras pas prendre note de cet acte jouissif  que tu as tant de fois réprimé.Je suis désolée si je n’ai pas pu mettre un terme au long parcours que tu connais.Tu m’as offert l’amour et je l’ai refusé alors que c’est ma première nécessité. Non pas que je ne mérite pas l’amour mais il semble éloigné de son contexte.Tu sais que je n’attends plus de miracle mais j’en espère un pour redevenir humaine et sortir mon cœur de sa prison.Tu as cessé de m’écouter et tu ne me parles plus.Moi j’écoute la... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2014

Blessure mutuelle

Tu as perdu toute trace de mon passage dans ta vie et tu m’as vu disparaitre. Je me suis retirée pendant des mois durant, fatiguée par mon insensibilité.L’autre jour, tu m’as retrouvée, non pas épanouie mais raisonnablement triste, de cette tristesse qui s’empare de l’être qui avance dans la vie sans plus rien vouloir prouver, de cette tristesse empreinte de sagesse qui traduit les limites humaines.J’étais fatiguée d’avoir attendu, de n’avoir plus versé une larme, de n’avoir plus décrit le creux de mon âme à quelqu’un de compatissant,... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2014

Aspirations du retour

Je reviens à moi-même.Moi-même, c’est un peu le froid et le silenceEt là-bas une ambiance et une température ambiante.Là-bas c’était le plaisir d’être de tout mon être.La splendeur de toutes les visions,La beauté et l’amour La musique coloréeLes saveurs à déguster...Je suis revenue et j’admets ma tristesse et ma déprimeJ’admets ma fatigue dans ma contrée que je veux rehausserMais j’ai froid et je transporte la lassitude du « à quoi bon ? »Et « pourquoi pas ? »Je trouverai le courage d’être là où je suis.
Posté par iliadelle à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2014

Revenue

Le retour d'un parcours mythique. J'en parlerai... L'angoisse du retour et de nouveaux objectifs pour y faire face.
Posté par iliadelle à 12:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2014

Jour de gloire

J'ai pleuré dans les bras de ma mère pour partager son chagrin et le mien aussi. C'est un jour de gloire car le corps à corps n'était pas une habitude dans notre famille. Ma mère est une femme qui réprime ses sentiments, qui s'efforce de garder son stoïsme puisque la vie l'a contrainte à être forte en toute circonstance. J'ai pleuré cinq secondes et cela m'a apaisée. Et ensuite, par mes actes j'ai montré que la vie continue et qu'elle nous oblige pour notre bien à continuer à poursuivre notre route et les buts que nous nous étions... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2014

Sens de l'hésitation

La peur ou le doute? l'un d'eux m'a "rendu" visite aujourd'hui, un peu comme une intuition...Mauvaise ou bonne, je roule sans m'arrêter. J'ai besoin de continuer, d'évoluer sur ma route en dépit de mes hésitations, de mon manque d'assurance. Et j'en apprends sur moi dans la vie, encore tant de choses à apprendre.
Posté par iliadelle à 23:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2014

2014

Laisser place au meilleur à venir.
Posté par iliadelle à 22:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2013

Manque de Respect

Tu as compris le sens de bien d'autres choses, comme ces nuits où tu t'abandonnaiss sans conscience du danger. Cela c'était produit mille et une fois jusqu'au jour où tu t'es prises en main, où tu avais rassemblé tes forces pour faire cesser le massacre. Depuis, tu n'es plus jamais tranquille dans ta position, disons plutôt que ta tranquillité est mêlée à la prudence. Plus jamais!!! plus jamais!!! Hier encore, tu as pressenti le danger et tranquillement tu as posé tes limites. La seule larme qui n'a pas coulé, est celle du regret que... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2013

Nelson Mandela

"Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toute limite. C'est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question : qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ? Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde. L'illumination n'est pas de vous rétrécir... [Lire la suite]
Posté par iliadelle à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2013

De quelle manière ?

Tu as mis ta main sur mon coeur et ta tête au creux de mes seins. Souvenir d'une illusion qui s'envole.De quelle amour me blesses-tu si tu te souviens? Je viens d'écouter la pulsion qui m'envahit et je l'écarte.Derrière chaque illusion se cache un pardon. Mais que pardonner? L'amertume ou la pression? La confusionou l'absolution?Je survole le passé à la recherche d'une branche de survie. Mais le démon me poursuit.Effacer et attraper le plaisir qui s'impose dans l'absolu ? Pourquoi et comment ?
Posté par iliadelle à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]